Google+

LUCKY SUMMER IS COMINGSYNOPSIS

La prof de science de la quatrième D’ leur re-dit une nouvelle fois : depuis le début de l’année, je sais que vous êtes un groupe vraiment pas intéressant. À ces mots, Felicia applique son plan. Immédiatement suivie de toute la classe, elle se lève et quitte l’école.
Suivant ce premier pas vers la liberté, Felicia et Marie décident de poursuivre l’aventure et de disparaître dans la nature. Antagonistes au départ, elles s’allient face à la découverte de leurs besoins primaires et observent leur esprit s’ouvrir depuis leur départ de l’école.
Mais ce qui semblait n’être qu’un incident se répète un peu partout dans le pays. Le génial geek de la classe, Sofiane, est le premier à le comprendre, depuis qu’il a mis en ligne la vidéo de leur cavale. Chaque jour, de nouveaux enfants manquent à l’appel. Bien que les autorités tentent de taire le phénomène, c’est une épidémie !

Dans ce monde parallèle, les déserteurs reçoivent des protections dissidentes. Des portes s’ouvrent, des mains se tendent.

Le monde officiel patrouille les routes, garde les écoles. Les magasins sont interdits aux enfants non-accompagnés. C’est alors que la population se divise. Des parents acceptent de surveiller ces sales gosses désobéissants. D’autres demandent à la police d’arrêter de rechercher leur progéniture. Cette jeune génération est peut-être en train d’ouvrir la voie vers un monde meilleur.

An act of disobedience from a few children against their scornful teacher begins an epidemic of desertion.

When the teacher of a class of 13 year-old kids reminds them once again that they are failures, the youngsters decide to realize Felicia’s premeditated plan. All the children in the classroom stand up and leave the school.

After this first step towards freedom taken by the whole class, two girls decide to go further and head towards the countryside. Felicia and Marie, antagonists at school, become allies through their gradual discovery of their basic needs and the realization of how open their minds are becoming out of school.

Slowly, the incident appears not to be just local. Sofiane the great geek of the class, has spread the video of their escape online. Children are going missing everywhere. It’s an epidemic. The authorities try to keep the situation silent, but schools are leaking like sieves.

The deserters also have mysterious protection. Doors open, hands give bread.

The real world patrols roads, guards schools. Shops are forbidden for unaccompanied kids. People are divided. Some parents agree to cooperate for watching these disobedient kids. Others react by asking the police to stop looking for their children. This young generation is maybe showing a way out to a better world.

un long métrage de fiction écrit et réalisé par Catherine Maximoff,

adapté du roman éponyme de Christiane Rochefort,
© avec l’aimable autorisation des Editions Grasset et Fasquelle.

développé dans le cadre de
TORINOFILMLAB 2015